Accueil > Pathologies > Thyroïde > Aspects pratiques en clinique

ASPECTS PRATIQUES EN CLINIQUE

Protocole Parathormone.

Nous avons mis en place un protocole spécifique qui nous permet d’évaluer le risque d’hypoparathyroïdie et donc de baisse du calcium.
Grâce à notre laboratoire, nous effectuons :

  • un dosage la parathormone en début d’intervention chirurgicale,
  • un dosage de la parathormone quatre heures après l’ablation de la glande thyroïde.

Si la variation du taux est inférieure à 60 à 70 %, le risque d’hypoparathyroïdie est pratiquement nul.
Si la variation du taux est supérieure à 70 % et surtout supérieur à 90 %, le risque d’hypoparathyroïdie est important. 
Ceci nous permet de traiter préventivement les pots parathyroïdiens au cours de l’hospitalisation.
Ceci permet également d’effectuer certaines interventions chirurgicales sur la glande thyroïde en ambulatoire.

Thyroïde et ambulatoire.

Il est possible d’effectuer certaines interventions chirurgicales intéressant la glande thyroïde en ambulatoire.
Plusieurs conditions doivent être réunies :

  • patiente ou patient coopérant,
  • interventions effectuées dans la matinée, permettant une surveillance à la clinique de six heures,
  • absence d’atteinte du nerf récurrent,
  • absence d’hypoparathyroïdie, et c’est là tout l’intérêt du dosage de la parathormone et d’une anesthésie générale « plus légère », en association avec de l’hypnose,
  • disponibilité du chirurgien et de l’anesthésiste avec possibilité pour la patiente de contacter l’équipe chirurgicale et la clinique à tout moment.

Nous effectuons, selon ces conditions, certaines interventions sur la glande thyroïde en ambulatoire. 

 CLASSIFICATION TIRADS ECHOGRAPHIE DE LA GLANDE THYROIDE (tiré d’une étude du Docteur Pascal Rouquette, radiologue)

Un compte Rendu échographique doit être STANDARDISE  pour aboutir en conclusion à une CLASSIFICATION TIRADS  (Thyroid Imaging Reporting and Database System) des différents nodules  (comme pour le sein =Breast IRADS  )

  •     *Volume thyroidien
  •     *Echogénicité et vascularisation de la glande
  •     *Nodules:
  •        .Situation , taille et caractéristiques 
  •        .Numérotés et cartographiés avec schéma 
  •     Evolutivité

*Etude des ganglions cervicaux et du TTG

Nodule :
Comment  est  sa  forme et son  orientation? 
Comment est son contour ?   
Comment est son échogénicité ? 
Y a-t- il des calcifications ?  

- Sur un nodule  4 choses à analyser

  •     Son orientation et forme
  •     Ses nuances de gris (il n’y en a pas 50!) échogénicité
  •     Son contour
  •     Son contenu et tout particulièrement les micro calcifications ou les  spots colloidaux 

Ceci aboutit à la classification TIRADS 

TIRADS 0 évaluation en attente, documents antérieurs non disponibles ,renseignements incomplets
TIRADS 1  examen normal . Absence de surveillance échographique utile
TIRADS 2 lésions bénignes .Une surveillance  peut être effectuée
TIRADS 3 anomalies très probablement bénignes. Une surveillance est conseillée. Un prélèvement peut être discuté en fonction des ATCD du patient ,de la taille du nodule (plus de 20mm) et de sa croissance.
TIRADS 4  lésions suspectes, de probabilité croissante en fonction du grade. Un prélèvement guidé par échographie est conseillé
4A Faible suspicion de malignité
4B Forte suspicion de malignité
TIRADS 5 anomalies évoquant un carcinome de manière pratiquement certaine. 
TIRADS 6 carcinome prouvé cytologiquement  ou histologiquement. Examen préthérapeutique

 Grâce à l’apport de l’échographie et de la cytologie, nous pouvons mieux sélectionner :

  • les patientes qui peuvent être surveillées,
  • des patientes qui doivent être opérées. 

 




Clinique du Parc Toulouse
Clinique des Cèdres Cornebarrieu
Cabinet d’ORL - Colomiers

Nous contacter