Accueil > Pathologies > Pathologies du nez > Fractures du nez

Les fractures du nez

Elles constituent un motif de consultation extrêmement fréquent.

Il s'agit souvent d'un accident de sport, et dans nos régions, le rugby est un grand pourvoyeur de fracture du nez. N'oublions pas les autres sports comme le handball, le football, et tous les sports de combat.

Parfois, il s'agit d'un accident de la voie publique, ou d'une agression.

Le bilan est essentiellement clinique. Il faut regarder les patients de face, afin de rechercher une déviation latérale des os propres du nez. Il faudra toujours examiner la cloison, au spéculum, et au fibroscope, afin d'éliminer un hématome.

La fracture du nez peut être :

  • isolée ou associée à d'autres fractures de la face, voire une disjonction cranio-faciale
  • ouverte (plaie associée) ou fermée.

Les radiographies des os propres du nez ont peu d'intérêt dans une fracture simple, en dehors d'une indication médico-légale.

Dans la mesure où il s'agit d'un accident, notamment d'un accident de sport, il faut toujours veiller à faire une déclaration auprès de son assurance.

Les deux ou trois premiers jours, l'oedème au niveau de la face est souvent important et ne permet pas de bien évaluer la déviation latérale.

Il faut examiner les patients entre le deuxième et le cinquième jour, ce qui nous permettra après la disparition de l'oedème, de juger de l'importance de la déviation latérale, et donc de la nécessité d'une réduction sous anesthésie générale.

Si l'indication opératoire est portée (réduction des os propres du nez par manoeuvre externe), l'intervention doit toujours être effectuée avant le 15e jour.

Au-delà du 15e jour la fracture du nez sera consolidée, et la réduction de cette fracture devient impossible.

Cette intervention est effectuée sous anesthésie générale.

Elle dure quelques minutes.

Le patient portera une attelle pendant 10 jours. Il n'y a aucun méchage, et pas ou peu de risque de saignements.

L'hospitalisation durera quelques heures, et notre patient devra être raccompagné par une personne de confiance à son domicile.

Après l'ablation du plâtre, au 10e jour, il faudra revoir les patients au bout d'un mois.

La consolidation sera définitive au bout de six mois, car un cal osseux disgracieux peut se former les six premiers mois.

Chez l'enfant, il n'y aura pas de consolidation avant la puberté. En effet, le nez acquiert sa forme définitive après l'âge de 15 ou 16 ans.




Clinique du Parc Toulouse
Clinique des Cèdres Cornebarrieu
Cabinet d’ORL - Colomiers

Nous contacter