Accueil > Pathologies > Thyroïde > La glande thyroïde

La glande thyroïde

La glande thyroïde est une glande endocrine située à la base du cou, dans sa partie antérieure.

Elle fabrique des hormones thyroïdiennes :

  • T4 ou thyroxine
  • T3 ou triiodothyronine.

La T3, dont l'activité la plus forte, provient de la conversion extra thyroïdienne de la T4 en T3.
La fabrication de ces hormones dépend de l'hypophyse et de l'hypothalamus.
Un élément majeur de l'évaluation de la fonction thyroïdienne et le dosage de la TSH, premier examen à effectuer dans le cadre d'un bilan thyroïdien.

L'Echographie

L'exploration radiologique de référence est l'échographie, qui permet de vérifier l'état de la glande, et de rechercher des critères pathologiques, en cas de nodule.

L'échographie va rechercher des critères de malignité, au niveau des nodules que l'on met en évidence au sein de la glande thyroïde. Ces critères sont maintenant bien définis, ils doivent être recherchés par le radiologue, et notés sur le compte rendu échographique.

Ces critères radiologiques de suspicion de malignité devant un nodule sont les suivants :

  • Absence de halo.
  • Hétérogénéité.
  • Présence de microcalcifications.
  • Vascularisation à dominante centrale.
  • Caractère plus épais que large des nodules.
  • Présence d'adénopathies, qui peuvent être suspectes, si elles sont rondes, avec perte de la visibilité du hile, avec vascularisation périphérique et mixte.
  • La classification TIRAD

La Cytologie

La cytologie est une technique simple, rapide et peu onéreuse, dont les conclusions sont maintenant standardisées (critères de Bethesda, de 2007).

Elle est fiable pour la détection des cancers, elle présente des limites pour les lésions bien différenciées, et notamment les cancers vésiculaires.

Elle s'adresse aux nodules de plus de 1 cm.

En cas de nodule, un examen de référence est constitué par la ponction cytologique du nodule, effectué sous contrôle échographique, qui va permettre de rechercher des critères cytologiques de malignité, critères de Bethesda, ces critères permettent de classer les résultats de la ponction cytologique en six catégories :

  • Non satisfaisant pour le diagnostic : risque de cancer inconnu,
  • Bénin : risque de cancer inférieur à 1 %,
  • Atypies de signification indéterminée : risque de cancer de 5 à 10 %,
  • Néoplasie vésiculaire ou oncocytaire : risque de cancer de 20 à 30 %,
  • Lésion suspecte de malignité : risque de cancer de 50 à 75 %,
  • Lésion maligne : risque de cancer de 100 %.
 



Clinique du Parc Toulouse
Clinique des Cèdres Cornebarrieu
Cabinet d’ORL - Colomiers

Nous contacter