Accueil > Chirurgie > Chirurgie cervicale > Les fistules et kystes

Les fistules et les kystes

Les fistules et kystes congénitaux du cou constituent une pathologie malformative, relativement fréquente chez l'enfant.

Qu'il s'agisse d'un kyste ou d'une fistule, le geste d'exérèse chirurgicale doit être d'emblée pour complet, pour éviter tout risque de récidive.

Seul le chirurgien O.R.L. est compétent pour effectuer ce type de chirurgie.

Les arcs branchiaux constituent des structures embryonnaires transitoires majeures, pour la formation de toute la région cervico-faciale.

Des anomalies de formation vont créer des fistules ou des tumeurs de la région cervico-faciale, que le chirurgien O.R.L. devra opérer.

Kystes et fistules de la deuxième fente

Ce sont les lésions congénitales les plus fréquentes du cou.

Il s'agit d'une fistule cutanée externe cervicale, ou d'une tuméfaction située en avant et en dedans du muscle sterno-cléido-mastoïdien, sous l'os hyoïde.

Le traitement est toujours chirurgical, exérèse de tout le trajet fistuleux, et de la tuméfaction kystique.

Kystes dermoïdes cervicaux

Ils sont secondaires à une inclusion congénitale.

Ils sont souvent isolés, et relativement rares.

Le plus souvent, il s'agit d'un enfant d'une dizaine d'années, qui présente une tuméfaction médiane cervicale, sous-cutanée, relativement mobile et indolore.

Ils peuvent être situés en avant de l'os hyoïde, dont ils sont indépendants, ou dans la région sus-sternale. Ils ne sont pas mobiles à la déglutition.

Kystes du tractus thyréoglosse

Il s'agit d'un résidu embryonnaire. Lors de la vie foetale, l'ébauche thyroïdienne est située au niveau de la base de langue, et elle va progressivement migrer pour atteindre sa position définitive, en avant de la trachée.

Des résidus embryonnaires peuvent persister et se développer jusqu'à former un kyste, autour de la région de l'os hyoïde.

Ils sont fréquents, souvent avant l'âge de 10 ans, mais ils peuvent survenir à n'importe quel moment au cours de la vie.

Il s'agit d'une tuméfaction médiane, située en avant de l'os hyoïde. Elle est arrondie, lisse, régulière, et surtout elle s'ascensionne lors de mouvements de déglutition.

Le risque de ce kyste du tractus thyréoglosse est représenté par :

  • Risque infectieux avec fistule cutanée
  • Risque de dégénérescence, et de carcinome papillaire.

Le traitement est toujours chirurgical :

  • Incision cutanée horizontale dans un pli, en regard du kyste
  • Ablation du kyste, et section de ses connexions avec la glande thyroïde
  • Ablation du corps de l'os hyoïde, et du trajet fistuleux jusqu'à la base de langue.



Clinique du Parc Toulouse
Clinique des Cèdres Cornebarrieu
Cabinet d’ORL - Colomiers

Nous contacter